Spaceplane/fr

From Kerbal Space Program Wiki
< Spaceplane
Revision as of 13:29, 10 June 2020 by Harpercix (talk | contribs) (Fin de la traduction de la page.)
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)
Jump to: navigation, search
A spaceplane, the Aeris 4A, in orbit

Un avion spatial (aussi parfois nommé "navette spatial") est un hybride entre un avion et une fusée capable de faire un vol atmosphérique avec des ailes et un vol spatial avec des moteurs de fusées. La plus part des avions spatiaux sont des SSTO ou ont quelques pièces non réutilisables. Quand vous jouez en mode carrière, l'avantage est que la plupart des pièces sont récupérable, donnant ainsi un motant plus élevé de fonds ) partir de pièces récupérées.

Construction

Les avions spatiaux sont généralement construit dans le hangar (SPH) et lancés depuis la piste, d'autres à partir du pas de tir, souvent à l'air d'un lanceur.

Divers avions stocks sont disponible, mais seuls leAeris 4A/fr et le Stearwing D45/fr ont la possibilité d'atteindre l'espace et pourraient être qualifés d'avion spatial.

Propulsion

Lesmoteurs d'avions peuvent propulser efficacement les véhicules dans l'atmosphère de Kerbin et de Laythe. Dans l'espace ou dans d'autres atmosphères sans oxygène, des moteurs de fusées moins efficaces doivent être utiliser. Parfois les moteurs de fusées remplacent les turboréateurs afin de simplifier la construction mais réduit encore l'efficacité. Un avion avec seulement des moteurs d'avions ne peut atteindre une orbite stable les moteurs s'arrêteront avant de quitter l'atmosphère. Bien que l'accélération atmosphérique peut permettre d'atteindre un apoapsis élevé, le périapsis reste dans l'atmosphère. La mise en orbite doit se faire avec des moteurs n'utilisant pas l'oxygène de l'atmosphère.

Manœuvres

Les ailerons, Les surfaces de contrôle, or les roues de réactions permettent de manœuvrer dans l'atmosphère, le RCS est aussi utilisé dans des cas extrêmes. Les ailerons et les surfaces de contrôle sont inutile dans l'espace. Le SAS permet de maintenir une inclinaison pour une altitude constante au cas où le centre de masse n'est pas dans le centre de portance. Le centre de gravité se déplaçant généralement durant le vol en raison de la consommation de carburant, il peut être paré en utilisant Mod+ZQSD (les contrôles par défaut).

Atterrissage

L'atterrissage se fait souvent uniquement avec les trains d'atterrissages, qui sont souvent utilisé pour le décollage. Les parachutes, les moteurs, les freins et les aérofreins peuvent servir à ralentir l'engin. En cas d'urgence, la séparation du module de commande avec des parachutes afin de sauver l'équipage pour un atterrissage en sécurité.

Piste

Kerbin a deux piste sur lesquelles les avions spatiaux peuvent atterrir. La première est au KSC, où la plupart des avions sont lancées. La piste est longue et large. Si l'approche échoue, l'atterrissage est toujours possible autour du KSC où se trouve une vaste zone quasiment plate. La seconde piste est l'aérodrome de l'île, c'est une piste en terre qui est bien plus courte et moins large que la piste du KSC, elle est donc dangereuse.

Une Troisième piste est disponible dans le DLC Making History. Cette piste se trouve dans le désert et pas loin de montagnes, rater l'approche est très risqué.

Ailleurs

Tout les terrains suffisamment plat peut servir à atterrir. La plupart des autres astres ont des chaînes de montagnes, des falaises ou des cratères. Le terrain des petits corps tel que la Mune, sont généralement plus 'rugueux' que les gros, il faut donc plus de temps pour repérer une zone avant de se désorbiter.

Sans atmosphère

Faire atterrir un avion spatial est plus difficile sans atmosphère qu'avec.

Pour un atterrisage standart à l'horizontal, trouver un terrain plat est un défi, sans oublier qu'il y aura pas d'aérodynamisme pour faciliter l'approche. Un atterrissage horizontal en arrière permet de réduire la distance de freinage à l'aide de la poussée des moteurs mais complique les contrôle. Quoi qu'il en soit, la masse des ailes augmentent la masse et sont des pièces fragile. Ce ne sont pas des inconvénients rencontrés lors d'un atterrissage vertical.

Durant un atterrissage vertial, les trains normalement placé à 90° du sens prograde, de manière à ce qu'ils soit inutiles à moins que l'on déscend verticalement jusqu'à atteindre une vitesse tolérable puis se mettre à plat. La difficulté de l'atterissage augmente avec la gravité, nécesssitant généralement de petits moteurs vertiaux ou des pieds montés à l'arrière de l'avion. Une autre technique consiste à contruire un cockpit détachable et capable d'atterrir.

Objectifs

  • Ravitaillement de station spatials.
  • Atterrir avec la possibilité de réutilisation.
  • Atterrir sur Laythe, Duna ou Eve (Les moteurs d'avions ne fonctionnent pas sur Eve ou Duna en raison du manque d'oxygène dans l'atmosphèr, cependant l'avion pourra s'appuyer sur l'atmosphère).
  • Lancement de satellite.
  • Transferts d'équipage entre kerbin et l'[[orbit/fr|orbite] basse (Low Kerbin Orbit).
  • Valider un contrat de vols touristique en carrière.

Voir aussi

Liens externe