Kerbal X/fr

From Kerbal Space Program Wiki
Jump to: navigation, search
La Kerbal X sur le pas de tir (1.0.5)

La Kerbal X est un vaisseau de base disponible pour tous les joueurs en mode carrière. C'est un vaisseau fiable et polyvalent capable d'atteindre facilement l'orbite. C'est donc un bon exemple pour les nouveaux joueurs qui ont des difficultés à construire leurs propres vaisseaux atteignant l'orbite. Il a une masse totale de 130,94 t et dispose de 74 pièces avec les structures de lancement. Il n'a pas de RCS. Entre la 0.21 et la 0.25, il disposait du SAS, mais les modifications du SAS en 0.90 (pour le rendre dépendant des compétences du pilote) impliquent qu'il n'est plus doté de SAS depuis.

Description en jeu

« La Kerbal X est l'une des fusées les plus vendues par catalogue. Bien que ses plans originaux furent au départ destinés à une maquette en plastique, elle s'est révélée être un vaisseau à la fiabilité à toute épreuve.
La X est capable de se mettre en orbite autour de Kerbin, et comprend même des trains d'atterrissage sur son étage supérieur, pour les plus optimistes !

Squad

 »

Étages

La Kerbal X après largage de tous les boosters et un peu avant le passage au deuxième étage

Le premier étage est constitué de trois Réservoirs Rockomax X200-32 et d'un Propulseur à ergol liquide RE-M3 "Grand-voile". De plus, six boosters à ergols liquides sont placé selon un design Asparagus. Il a également des surfaces de contrôle aérodynamique et une structure solide. Le premier étage est largement capable de lancer le deuxième étage sur une trajectoire suborbitale, avec une bonne vitesse horizontale à environ 90km d'altitude, rendant simple pour le deuxième étage d'atteindre l'orbite.

Des joueurs expérimentés pourront même placer le second étage en orbite basse sans complètement vider le premier étage. L'étage complet avec tous ses boosters fournit 2700 kN de poussée, pour un rapport poussée-poids de 2.102. Sans les boosters, ce rapport est de 1.995 (la masse totale de la Kerbal X est alors de 76.64 t).

Le second étage est constitué d'un Réservoir Rockomax X200-16 et d'un Propulseur à ergol liquide RE-L10 "Jean-Yves", et le dernier étage (l'étage de rentrée) consiste simplement d'un module de commande Mk1-2 avec un Parachute Mk16-XL. Comme le second étage possède aussi des trains d'atterrissage (des Jambes d'atterrissage LT-2 pour être précis) et une échelle, et comme cela est suggéré par l'écran menu, où l'on voit parfois un vaisseau similaire à la X sur la Mune, on peut en déduire que ce vaisseau est concu pour atterrir sur la Mune. Il en est capable, mais avec à peine suffisamment d'ergols pour ramener l'équipage sur Kerbin.

Caractéristiques

La Kerbal X sur une orbite de 150 km d'altitude autour de Kerbin

Le moteur principal du premier étage et les réservoirs associés possèdent 2973 m/s de Δv, sans prendre en compte les boosters qui y ajoutent 1063 m/s. Cela fait un total de 4036 m/s, suffisamment pour atteindre l'orbite (3500 m/s) avec de la marge, ce qui fait de la Kerbal X un lanceur adapté pour mettre en orbite des charges utiles petites à moyennes. La capacité maximale vers l'orbite basse de la Kerbal X non modifiée est d'un peu moins de 24 t.

Le second étage possède 2392 m/s de Δv, et le Δv total est donc de 6428 m/s. Cela est suffisant pour atterrir sur la Mune avec le talent de pilotage du joueur moyen, mais pas pour revenir sur Kerbin ensuite. Ceci est probablement intentionnel : le but de la Kerbal X est de présenter au nouveau joueur un vaisseau pilotable avec de bonnes capacités, mais qui doit quand même être quelque peu amélioré pour permettre un succès complet. Toutefois, des joueurs talentueux ont montré que la fusée telle quelle est capable de faire un aller-retour vers la Mune. La Kerbal X est également capable de voyage interplanétaire, capable de se poser sur Duna ou Eve (ou leurs lunes, dans ce cas, le retour est possible avec une planification minutieuse), et capable se survoler n'importe quel autre corps.

Comme la consommation électrique a augmenté en 0.21 car les roues de réaction en ont besoin depuis, le second étage est désormais équipé de deux Panneaux photovoltaïques OX-STAT.

6× Booster 1er étage 2e étage 3e étage
Propulseur Propulseur à ergol liquide LV-T45 Propulseur à ergol liquide RE-M3 "Grand-voile" Propulseur à ergol liquide RE-L10 "Jean-Yves" aucun
Diamètre Petit Grand Grand Grand
Masse (t) 9.05 60.52 11.70 4.42
Durée de combustion (s) 13.7, 29.7 (+16), 49.8 (+16, +19.8) [Note 1][Note 2] 97.3 [Note 2] 109.8 0
Δv (m/s, vide) 1063 2973 2392 0
  1. Après le largage d'une paire de boosters, la suivante alimente tous les moteurs sauf ceux largués, d'où le temps de combustion allongé.
  2. 2.0 2.1 Tous les moteurs des boosters et du premier étage sont allumés en même temps.

Capacités

Action Δv (m/s) Faisable
Orbite 3500 ✓ Oui
Injection et capture Munaire 1170 ✓ Oui
Atterrissage sur la Mune 580 ✓ Oui
Redécoller vers l'orbite de la Mune 580 ✓ Oui
Revenir depuis l'orbite de la Mune 310 ✓ Oui
Injection et capture vers Minmus 1090 ✓ Oui
Atterrissage sur Minmus 300 ✓ Oui
Injection en orbite solaire 950 ✓ Oui
Voyage interplanétaire 90+ ✓ Oui

La capacité de la Kerbal X à mettre en orbite une charge utile moyenne (24 t) avec une fusée relativement petite permet une bonne fiablité, car les grosses fusées ont tendance à être plus enclines à exploser au hasard ou à ne pas être adaptées aux voyages dans l’espace. Les deux étages ne laissent pratiquement aucun débris (le premier étage, si le profil d’ascension est efficace, peut rester en orbite de Kerbin) et est très rentable en mode carrière, bien qu’une fusée à boosters solides puisse faire le même travail à un prix inférieur.

La Kerbal X convient également pour placer des charges utiles sur une orbite synchrone autour de Kerbin, car il dispose du Δv requis pour le faire et se désorbiter par la suite.

Avec l'aide d'assistances gravitationnelles, il est possible d'atteindre d'autres planètes ou lunes sans changer la configuration.

Modifications

Une utilisation intéressante de la Kerbal X, avec ajout de RCS et d'un port d'amarrage, est de servir de véhicule de transfert vers une station spatiale, permettant le transfert d'équipage ou l'ajout de modules, le vaisseau ayant une bonne capacité en charge utile vers l'orbite basse. S'ils sont bien placés, les propulseurs RCS assurent un amarrage facile et la faible chance d'échec justifie l'utilisation de ce vaisseau pour le transfert d'équipage. Pour complètement transformer la X en véhicule de transfert d'équipage, il faudrait également retirer toute pièce liée à l'atterrissage, comme les pieds et échelles.

Pour le port d'amarrage, l'utilisation de parachutes radiaux pour libérer l'espace pour un Port d'amarrage Chop-O-Tron est recommandée. Il est préférable de ne pas utiliser la version à bouclier de manière à laisser la place pour une tour de sauvetage.

Une autre amélioration est de remplacer les LV-T45 par des LV-T30 car cela augmente la capacité en charge utile d'1.5 tonnes grâce à la masse plus faible des LV-T30 (0.25t de charge utile supplémentaire par moteur).

Spoiler: Easter Egg
Dans le scenario "Station One", il y a un vaisseau nommé Kerbal XX en orbite de Duna. Son design est similaire à la Kerbal X, mais il ne possède que le second étage et un LV-N à la place du Propulseur à ergol liquide RE-L10 "Jean-Yves". Il est parfaitement pilotable.