MK2 Drone Core/fr

From Kerbal Space Program Wiki
Jump to: navigation, search
Noyau de drone Mk2
Image de la pièce
Module de commande par
C7 Aérospatial
Taille Mk2
Coût (total) 2 700,00 Funds
Masse (total) 0,20 t
Traînée 0.3-0.2
Température maximale 2500 K
Tolérance d'impact 20 m/s
Recherche Automation.png Automatisme
Coût pour débloquer 22 000 Funds
Depuis la version 0.25
Nom de la pièce dans le code mk2DroneCore
Module de commande
Couple de tangage 15.0 kN·m
Couple de lacet 3.0 kN·m
Couple de roulis 3.0 kN·m
Conso. électrique du SAS
0,033
s·kN·m
Electricité requise 3,00 ⚡/min
Stockage d'électricité 250.0 
Niveau du SAS 3
KerbNet
Champ de vue (min) 10 °
(max) 20 °
Détection 48 %
Améliorable ✓ Oui
Modes Biome
Terrain

Le Noyau de drone Mk2 est un module de commande non habité, de taille radiale Mk2. Il était inclus dans le mod Spaceplane Plus ajouté à KSP en 0.25. Il fonctionne comme un noyau de sonde et requiert de l'électricité.

Usage

Une des utilisations possibles du noyau de drones Mk2 est de tester des avions ou des avions spatiaux, d’éviter de tuer Kerbals en cas d’accident lors des tests ou de rendre le vaisseau pilotable lorsque tous les kerbonautes ont quitté le véhicule. Il a une propriété particulière qui lui est propre: la quantité de couple généré par ses roues de réaction dépend de l’axe. Le couple de l'axe de tangage est de 15 kN·m, mais celui des axes de lacet et de roulis n'est que de 3 kN·m. Ainsi, de nombreux joueurs l'utilisent comme roue de réaction de taille Mk2 pour donner plus de contrôle à leurs avions, notamment dans l'espace, où les gouvernes aérodynamiques ne fonctionneront pas.

Description du produit

« Après des recherches poussées et des tests visant à améliorer la sécurité des futurs modules Mk2, les ingénieurs de C7 Aérospatial en ont eu marre de sans cesse devoir chercher de nouveaux volontaires pour leurs tests. Ils ont alors décidé de développer une IA autonome capable de faire le travail, minus les hurlements dans les systèmes de communication. Cette initiative divisa l'opinion, certains accusant C7 de choisir l'option "nuuuuuuulle", d'autres louant leur innovation, et d'autres encore, se calfeutrant dans des bunkers en attendant le jour où ces drones deviendraient conscients et se retourneraient contre leurs créateurs. À ce jour, C7 a fermement nié toute implication dans les désastres causés par des IA omniscientes.

C7 Aérospatial

 »

Anecdotes

  • Des roues de réaction sont visibles sur le noyau de sonde, qui étrangement sont de la même taille quel que soit l'axe.

Mises à jour

1.2
  • Ajout du KerbNet
0.25
  • Sortie initiale