Laythe/fr

From Kerbal Space Program Wiki
Jump to: navigation, search
Laythe
Laythe
La planète Laythe vue depuis l'orbite.
Lune orbitant Jool
Caractéristiques orbitales
Demi-grand axe 27 184 000 m [Note 1]
Apoapside 27 184 000 m [Note 1]
Periapside 27 184 000 m [Note 1]
Excentricité orbitale 0
Inclinaison orbitale 0 °
Argument du périapside 0 °
Longitude du nœud ascendant 0 °
Anomalie moyenne 3.14 rad (à 0s UT)
Période orbitale 52 981 s
2 d 2 h 43 m 0.9 s
Période orbitale synodique 53007.7 s
Vitesse orbitale 3223.8 m/s
Longtemps éclipsé 3754 s
Caractéristiques physiques
Rayon équatorial 500 000 m
Circonférence équatoriale 3 141 593 m
Surface 3,1415927×1012 m2
Masse 2,9397311×1022 kg
Paramètre gravitationnel standard 1,9620000×1012 m3/s2
Densité 56 144,728 kg/m3
Gravité de surface 7,85 m/s2 (0.8 g)
Vitesse de libération 2 801,43 m/s
Période de rotation 52 980,879 s
2 d 2 h 43 m 0.9 s
Jour sidéral 59,297 m/s
Orbite synchrone 4 686,32 km
Sphère d'influence 3 723 645,8 m [Note 1]
Caractéristiques atmosphériques
Présence d'une atmosphère ✓ Oui
Pression atmosphérique 60,7950 kPa
0.6 atm
Hauteur d'échelle 8 000 m
Hauteur de l'atmosphère 50 000 m
6,0×10-7 atm
Températuremin -74.15 °C 199 K
Températuremax 3.85 °C 277 K
Présence d'oxygène ✓ Oui
Multiplieur scientifique
Surface 14
Éclaboussé 12
Basse atmosphère 11
Haute atmosphère 10
Espace proche 9
Espace extra-atmosphérique 8
Récupére 8

  1. 1.0 1.1 1.2 1.3 Les distances sont données depuis le centre des astres, pas depuis la surface (à l'inverse du jeu)

Laythe est le premier des cinq satellites naturels de Jool. Bien que majoritairement immergé sous des océans, Laythe possède de nombreuses îles rocheuses et ensablées. Laythe est verrouillée gravitationnellement à Jool. Une orbite synchrone autour de Laythe n'est pas possible, car l'altitude requise est en dehors de la sphère d'influence, à 5 186 399 m d'altitude. Un archipel circulaire important à la surface de la lune suggère que Laythe a connu un important impact dans son passé.

Atteindre une orbite stable autour de Laythe depuis sa surface requiert un delta-v de ≈2800 m/s.

Laythe n'a pas d'équivalent dans la vraie vie. Dans le système Jovien, les lunes Ganymède, Europe et Io forment un groupe avec une résonance orbitale comme les lunes Laythe, Tylo et Vall dans KSP. Mais, alors que Tylo et Vall ont une certaine ressemblance avec leurs analogues joviens, Laythe est très différente d'Io, un corps sec, volcanique et qui ne possède qu'une fine atmosphère. Au contraire, la présence d'océans liquides et d'une dense atmosphère rend Laythe plus proche de la lune Saturnienne Titan. Laythe semble également similaire à ce qui s'est produit sur Europe dans 2010: Odyssée Deux.

Même si Laythe a de l'eau liquide à sa surface, ses régions polaires sont à des températures inférieures à 0 °C, même en-dehors de la zone des calottes glaciaires. Ceci signifie que les océans contiennent un autre élément qui diminue le point de fusion, probablement des ions, comme le sel. Les échantillons de surface indiquent qu'une quantité importante de sel est présente dans la surface de Laythe. À la différence de celle de Kerbin, l'air de Laythe ne peut pas être respirée par des Kerbals (selon les rapports d'AEV). Il est par conséquent possible qu'il y ait également une importante concentration de sel dans l'air ainsi qu'à la surface. La toxicité apparente de l'atmosphère de Laythe, malgré sa similarité avec celle de Kerbin, pourrait aussi être une référence au film Avatar - la lune Pandora y est très similaire à la Terre, mais son atmosphère est toxique pour les humains, et la lune orbite également une géante gazeuse, comme Laythe. Laythe pourrait également être une référence à la série radio/tv/livres/film Le Guide du Voyageur Galactique (The Hitchhiker's Guide to the Galaxy en VO), comme ils sont presque, mais pas complètement, entièrement non différents l'un de l'autre.

Selon l'ex-développeur NovaSilisko, il était prévu d'ajouter à Laythe une activité volcanique et des hauts niveaux de radiation dans des versions futures, ce qui en ferait un endroit beaucoup plus hostile qu'en 1.4.2.

Description en jeu

« La première découverte de Laythe ne fut pas consignée car l'astronome responsable pensait être en train d'observer Kerbin.

Heureusement, l'erreur fut corrigée quand un stagiaire plein de courage lui expliqua que "les télescopes ne fonctionnent pas comme ça".

Le stagiaire fut rapidement "promu" et muté au programme expérimental de tests de fusées.

Société Astronomique Kerbale

 »

Biomes

Laythe possède 10 biomes. Le satellite est principalement constitué d'un large océan, appelé La Mer Sagen, ainsi que d'un second océan nommé la Mer Degrasse, ainsi que quelques petits biomes Pics, Dunes et Côtes. Il possède également un biome Pôles. Les océans mentionnés ci-dessus sont probablement appelés ainsi d'après Neil DeGrasse Tyson et Carl Sagan, deux physiciens renommés.

Liste des biomes

Carte des biomes de Laythe depuis la 1.2
  • Pôles
  • Côtes
  • Dunes
  • Baie du Croissant
  • Mer Sagen
  • Île du cratère
  • Haut-fonds
  • Baie du cratère
  • Mer Degrasse
  • Pics


Atmosphère

Température et pression de l'atmosphère de Laythe en fonction de l'altitude.

Laythe possède une atmosphère suffisamment épaisse et chaude pour permettre l'existence d'eau liquide à la surface. L'atmosphère a une masse d'environ 2.4×1016 kg, une pression au niveau de la mer de 60.795 kilopascals (0,6 atm), et une épaisseur de 50 000 mètres. L'atmosphère de Laythe possède 1/2 de la masse et 3/5 de la pression de surface de l'atmosphère de Kerbin. La pression au niveau de la mer de Laythe est égale à celle à 3287 m d'altitude sur Kerbin. L'atmosphère de Laythe contient de l'oxygène et permet donc la combustion, mais elle n'est pas respirable par les Kerbals. Laythe est la seule lune du jeu à posséder une atmosphère.

La w:fr:Masse_molaire moyenne de l'atmosphère est de 28.9644 g/mol, et son indice adiabatique est 1,40. Ces valeurs suggèrent une composition très similaire à celle de Kerbin, et de la Terre, principalement de l'azote et de l'oxygène.

Comme toutes les atmosphères du jeu, celle de Laythe décroit exponentiellement avec l'altitude. La hauteur d'échelle varie avec l'altitude, ce qui change des versions pré-1.0 du jeu. Le profil pression-altitude est globalement constant et indépendant de la température. Le tableau suivant donne la pression atmosphérique à différentes altitudes au-dessus du niveau de la mer:

Altitude (m) Pression (Pa) Pression (atm)
0 60 795 0.600
2 500 47 153 0.465
5 000 34 495 0.340
7 500 24 914 0.246
10 000 17 786 0.176
15 000 9 351 0.092
20 000 4 782 0.047
25 000 2 671 0.026
30 000 1 507 0.015
40 000 363.5 0.004
50 000 0 0.000

La variation de la température avec l'altitude suggère la présence d'une troposphère, stratosphère et mésosphère similaires à celles de la Terre. La température chaude de la surface décroit rapidement avec l'altitude jusqu'à 5 km. La région stratosphérique, où la température augmente avec l'altitude, s'étend de 10 à 22 km.

La température de l'air varie avec la latitude et le moment de la journée. À l'équateur, les températures au niveau de la mer varient entre un minimum de nuit de 9°C et un maximum de jour de 15 °C. Les régions de latitude moyenne sont seulement un peu plus froides que les régions équatoriales - à des latitudes inférieures à 63°, la température ne tombe jamais en-dessous de 0°C. Aux pôles, la température fluctue entre -26°C et -24°C. La température globale moyenne au niveau de la mer est de 9°C. Comme l'axe de rotation de Laythe n'est pas incliné, il n'y a pas de variations saisonnières.

Les températures de surface de Laythe sont plus élevées que ce que l'on attendrait à cette distance du Soleil. Cela suggère la possibilité que Laythe produise sa propre chaleur, probablement par effet de marée. Cela pourrait aussi être lié à une concentration plus élevée de l'atmosphère en gaz à effet de serre comme le dioxyde de carbone ou du protoxyde d'azote que celle de Kerbin, ce qui pourrait expliquer pourquoi elle est toxique à respirer pour les Kerbals.

Vol atmosphérique

L'épaisseur de l'atmosphère de Laythe la rend adaptée pour l'aérofreinage et pour l'utilisation de parachutes.

Avec une utilisation adaptée de l'aérofreinage de Jool et de Laythe, c'est probablement la lune de Jool la moins coûteuse en Δv à atteindre. Une autre méthode consiste à approcher Laythe directement, en utilisant un timing précis et en réalisant des ajustements de trajectoire sur le chemin vers Jool. Sa période orbitale en fait une cible facile à atteindre, et n'aura nécessité que 2000 m/s de delta-v à l'arrivée. De plus, l'aérofreinage sur Laythe est moins extrême que sur Jool.

Se poser sur des points d'altitude importante sur Laythe requiert des propulseurs, car les parachutes ne seront pas capables de freiner le vaisseau suffisamment pour permettre un atterrissage.

Les réacteurs d'avion fonctionnent sur Laythe grâce à la présence d'oxygène. Toutefois, l'efficacité des entrées d'air y est plus faible.

Oxygène

Comme mentionné précédemment, l'atmosphère de Laythe contient de l'oxygène, permettant notamment aux réacteurs d'avion de fonctionner. Même si la concentration en oxygène y est plus faible que sur Kerbin, et qu'on y trouve des traces de gaz toxique, probablement de l'ozone, cet oxygène doit être produite quelque part sur Laythe. L'oxygène moléculaire est très instable comparée aux autres gaz atmosphériques, et peut même réagir avec lui-même pour former de l'ozone dans certaines conditions. À cause de cela, l'oxygène doit constamment être remplacée pour pouvoir rester en quantités significatives dans l'atmosphère. Ceci, combiné avec la grande quantité d'eau liquide sur Laythe, laisse penser qu'il existe de la vie sur la lune. Toutefois, cette production d'oxygène pourrait aussi être liée à un processus chimique qui n'a rien à voir avec la vie.

Science

Laythe est le corps le plus riche en science du système Joolien. Même si Tylo possède un multiplicateur scientifique légèrement supérieur pour la surface et l'orbite, l'atmosphère et les océans de Laythe permettent la réalisation de plus d'expériences, donc une quantité totale de science supérieure.

Barrières d'accélération temporelle

Transition rotative/inertielle 0 m
Accélération Altitude minimum
Partout
5× 50 000 m (sortie de l’atmosphère)
10× 50 000 m (sortie de l’atmosphère)
50× 60 000 m
100× 120 000 m
1 000× 240 000 m
10 000× 480 000 m
100 000× 600 000 m

Galerie


Historique

1.2
  • Ajout de biomes
1.1
  • Réduction de l'atmosphère
0.90
  • Ajout des biomes
0.17
  • Sortie initiale