Mobile Processing Lab MPL-LG-2/fr

From Kerbal Space Program Wiki
Jump to: navigation, search
Laboratoire mobile MPL-LG-2
Image de la pièce
Laboratoire par
Intégrales Intégrées

Taille Grand
Coût (total) 4 000,00 Funds
Masse (total) 3,50 t
Traînée 0.2-0.3
Température maximale 2200 K
Tolérance d'impact 6 m/s
Recherche Advanced exploration.png Exploration avancée
Coût pour débloquer 10 400 Funds
Depuis la version 0.23
Nom de la pièce dans le code LargeCrewedLab
Equipage (maximum) Crew
(requis) Crew
Researching energy 5/s ⚡/s
Processing energy {{{processing energy}}} ⚡/s
Champ de vue (min) 17 °
(max) 63 °
Détection 0 %
Améliorable Non
Modes Terrain
Biome


Le Mobile Processing Lab MPL-LG-2 permet de générer et de transférer des données scientifiques et de réutiliser le Mystery Goo™ Containment Unit ainsi que le SC-9001 Science Jr. même après avoir transmis ou retirés leurs données. Il permet aussi de valider les montées en niveau des kerbals sans avoir à revenir au CSK.

Le module a besoin d'un seul kerbonaute scientifique pour traiter les données scientifiques mais peut en acceuillir un deuxième. A noter que ce n'est pas un module de commande, il faudra donc rajouter une sonde ou un module de commande pour piloter votre fusée. Ce module commence sans pilote par défaut, mais des membres d'équipage peuvent être ajoutés dans l'onglet équipe avant le lancement. Le laboratoire permet de voir les portraits et d'accéder à la vue AIV. Pour obtenir un AEV, il faut cliquer sur la trappe de l’équipage.

En utilisant ce module, vous consommerez de l'électricité. Les recherches peuvent être lancées, arrêtées ou transmises même si tous les membres scientifiques de l'équipage sont dans d'autres modules. Les scientifiques supplémentaires à bord contribueront au traitement des données scientifiques, même ceux étant situés ailleurs dans le vaisseau.

Usage

Stockage

Le laboratoire n'a pas d'effet immédiat sur les données conservées, mais il peut stocker un volume infini de résultats scientifiques. Il permet même des copies multiples de la même expérience dans la même situation et biome. Cependant, cela n'arrivera pas automatiquement: un kerbonaute doit partir en EVA et faire le tour, manuellement collecter les données de chaque instrument.

Le laboratoire est assez fragile, et ne peut supporter des chocs de plus de 6 m/s. Il faudra donc des quantités ridicules de Parachutes pour un atterrissage en toute sécurité. Une autre approche consiste à rajouter des pieds, un petit engin et du carburant pour amortir la chute.

Nettoyage

Une fois les expériences chargées, les éléments Mystery Goo™ Containment Unit et SC-9001 Science Jr. peuvent être remis à zéro pour réutilisation, par nettoyage des expériences. Ce qui évite un reset manuel dans expérience en EVA

Montée en niveau des kerbals

Pour qu'un kerbal monte en niveau, il suffit de le mettre dans le vaisseau contenant le laboratoire, cliquer-droit sur le laboratoire et sélectionner "améliorer l'équipage". Tous les kerbals ayant "besoin" de monter en niveau auront leur niveau mis à jour.

Cette fonctionnalité permet de rendre le laboratoire une pièce essentielle d'une base permanente pour que les ingénieurs puissent faire plus d'actions (réparer des roues,...) et que les éventuels pilotes de passage gagnent des verrouillages d'axes supplémentaires (maneuvre,...).

Production de science à long terme

Tout résultat scientifique, où qu'il soit sur le vaisseau (équipé d'un laboratoire) peut générer des données scientifiques. Un laboratoire peut contenir jusqu'à 750 unités de données. Si la mémoire de donnée est pleine, le laboratoire ne parviendra pas à charger les données, mais l'expérience ne sera pas perdue pour autant. Si au moins un scientifique est à bord du vaisseau, le laboratoire pourra entamer des recherches. Les recherches consomment un petit pourcentage de données scientifiques chaque jour, au fur et à mesure que ces données sont traitées.

Pour chaque unité de données scientifiques consommée, le laboratoire produira au final 5 unité de sciences. Le traitement draine un montant significatif d’électricité pendant qu'il est actif. La vitesse à laquelle les données sont converties est déterminée par la quantité de données chargées dans le laboratoire, le nombre de scientifiques dans le laboratoire et leurs niveaux respectifs. Le traitement continue en arrière plan, même lorsque la vue n'est pas centrée sur le vaisseau équipé du laboratoire. Un laboratoire peut contenir jusqu'à 500 unités de science avant de devoir les renvoyer manuellement à Kerbin. Si la mémoire de sciences est pleine le traitement se mettra en pause jusqu'au ce qu'il y ait à nouveau de l'espace disponible.

Une expérience ayant été utilisée pour générer des données scientifiques peut toujours être transmise ou récupérée sur Kerbin de manière tout à fait conventionnelle, et peut même être réutilisée pour générer des données scientifiques dans un autre laboratoire.

Chaque expérience ne peut produire de données pour un laboratoire qu'un seule fois, mais elle peut ensuite être envoyée à d'autres laboratoires pour produire à nouveau des données. Depuis la version 1.0.2, il n'est plus possible d'utiliser plusieurs laboratoires pour obtenir plusieurs fois des données d'une même expérience si les laboratoires font partie du même vaisseau, chaque laboratoire doit dorénavant être d'un vaisseau différent.

Quantité de données

Une expérience produit un montant de données basé sur sa propre valeur scientifique et sur la localisation du laboratoire quand les données sont chargées. Un laboratoire à la surface d'un astre génère plus de données pour une même expérience de même valeur, qu'un laboratoire en orbite. Et si le chargement se fait à partir du même astre que celui de l'expérience, le laboratoire génèrera plus de données également. A l'exception de Kerbin où le montant de donnée diminue avec la proximité par rapport à Kerbin.

La formule est la suivante :

* Prendre la valeur de récupération de la donnée scientifique de base (par exemple une observation de baie de matériel sur la Mune rapporte 100 points de science
* si le laboratoire est posé ou amerri, multiplier ce nombre par 1,1, sinon par 1
* si le laboratoire est dans la même sphère d'influence que l'expérimentation, multiplier le résultat ci-dessus par 1,25, sinon par 1
* si le laboratoire est posé ou amerri sur Kerbin, multiplier le résultat ci-dessus par 0,1 sinon par 1

Exemple 1 : une expérience de baie de matériel de la Mune, traitée à la surface de la Mune vaudra 100 (valeur de base) · 1,1 (posé sur la Mune) · 1,25 (traitée dans la même sphère d'influence que l'origine de l'expérimentation) = 137,5

Exemple 2 : la même expérience, traitée à la surface de Kerbin vaudra 100 (valeur de base) · 1,1 (posé sur Kerbin) · 0,1 (pénalité atteri sur Kerbin) = 11

Une fois les données calculées, le rapport d'expérience montre un icône de fiole avec la science résultant de ce traitement. La formule est

Science = Arrondi(Donnée calculée ci-dessus) · 5

Voici une comparaison des données/points de science en fonction de certaines situations.

Valeur de base Corps d'origine Atterri sur Kerbin En orbite de Kerbin En orbite Munaire Atterri sur Mune
7.5 Kerbin 1.03/+5 9.375/+45 7.5/+40 8.25/+40
100 Mune 11/+55 100/+500 125/+625 137.5/+690

Par conséquent, il faut toujours traiter les expériences à l'endroit où on les a trouvées, en orbite pour Kerbin et atterri pour les autres planètes/lunes.

Vitesse du traitement de donnée

Pendant que le laboratoire est actif, les données stockées sont lentement converties en science. Le montant de science converti par jour est proportionnel au montant de données scientifiques stockées dans le laboratoire. Chaque scientifique à bord du vaisseau contribue à la recherche, y compris ceux en-dehors du laboratoire. Plus le niveau d'un scientifique est élevé, plus il contribuera à la recherche. Le taux de conversion fournit par un scientifique donné est le suivant:

Niveau Multiplicateur Taux (Pourcent/Jour)
☆☆☆☆☆ 1x 0.0135%
★☆☆☆☆ 5x 0.0675%
★★☆☆☆ 9x 0.1215%
★★★☆☆ 13x 0.1755%
★★★★☆ 17x 0.2295%
★★★★★ 21x 0.2835%

Energie

Pour chaque Mit de données scientifiques à charger dans le laboratoire, le laboratoire nécessite 10 E. Les données scientifiques sont déterminés par la valeur de base multipliée par la dimension de données (qui est pour la plupart 1). Le nettoyage nécessite la même quantité que le chargement. Bien que le montant total de la charge électrique nécessaire soit élevé, le laboratoire n'exige pas une quantité rapide d'énergie. Seuls quelques modules solaires et des batteries seront nécessaires pour amortir la plupart de l'énergie requise.

Expérience Echantillon de Surface Mystery Goo Observation Materials Study Scanner de Température Scanner de Pression Atmosphérique Scanner de Séisme Scanner de Gravité Analyse Atmosphérique
Energie utilisée(E) 300 100 250 80 120 500 600 2000

Différents scénarii d'utilisation

Laboratoire Orbital

Un module d'atterrissage effectue toutes les expériences, comme d'habitude, mais plutôt que les retourner directement à Kerbin, il s'amarre au laboratoire en orbite. On transfert toutes les expérience dans le laboratoire, via un EVA. Une fois toutes les expériences en sécurité dans le labo, on peut réinitialiser les instruments et renvoyer le module d'atterrissage pour une autre expédition.

Il est recommandé d'avoir des échelles pour s'approcher des instruments. Il est facile de rebondir sur le vaisseau tellement il est nécessaire d'être proche pour effectuer ces opérations. Le mieux est d'avoir accès à tous les instrument avec une seule échelle.

Laboratoire d'atterrissage

Intégrer le laboratoire au module d'atterrissage, collecter les expérience et tout effectuer sur place avec le labo. Plus de problème de pauvres petits Kerbals qui rebondissent et finissent par dériver dans l'espace. Nécessite de lourds réservoirs de carburant pour faire quelques bonds pour récolter les expériences et ensuite se docker une station de ravitaillement.

Base scientifique

Un laboratoire à la surface génère les données récoltées sur un même astre. On peut utiliser des véhicule, des modules d'atterrissage, des rapports d'AEV dans divers biomes avoisinant pour les amener au laboratoire. L'avantage est qu'un laboratoire crée le plus de donnée quand il est à la surface d'un astre.

ATTENTION! Le laboratoire aura besoin de rester immobile de longues périodes. Il ne faut pas oublier qu'il passera la moitié du temps côté "nuit" et donc sans source d'énergie solaire. Il peut être astucieux de se poser au pole et/ou de prévoir de grande capacité de batterie.

Changements

1.0
  • Ajout de la possibilité de générer de la science à long terme.
  • Retrait de l'ancienne fonction de bonus de transmission. Fonction de nettoyage maintenue.
  • Ajout des IVA
0.90
  • Bonus de transmission de +50% à +15%
0.23
  • Première apparition